Le jour où je me suis aimée pour vrai • Feel SO' light
Image Alt

Feel SO' light

Le jour où je me suis aimée pour vrai

Le jour où vous aurez suffisamment d’amour pour vous, vous serez en capacité de prendre soin de vous, de prendre soin de votre corps et d’aimer vraiment.

 

 

Vous ne pouvez pas penser une seconde que vous réussirez à vous réaliser, que vous réussirez à perdre le poids qui vous fait temps souffrir de façon durable si vous ne commencez pas par cette étape.

Vous êtes ce que vous mangez, vous mangez ce que vous pensez, vous êtes ce que vous pensez.

Votre vrai challenge n’est pas de perdre du poids, il est de perdre vos pensées limitantes qui rendent votre vie si morose, si stressante, si difficile, si solitaire, si ennuyeuse, si douloureuse, si lourde, si pesante. Libérez-vous de ces pensées et vous vous allégerez inévitablement !

Votre estime et votre confiance en vous sont si faibles que vous n’êtes pas en mesure d’atteindre ce qui vous tient le plus à coeur : vivre légère et épanouie !

Vous en êtes là car vous avez une histoire et vous vous racontez celle-ci sans fin. Que choisissez-vous ? Continuer à vous lamenter sur vous-même ou vous racontez une nouvelle histoire qui fera de vous une personne extraordinaire et fière d’elle-même. Les blessures sont là et resteront là mais commencez dès maintenant à vous demander « Qu’est-ce que cette histoire m’a apprise ? » Cherchez les points positifs car il y en a toujours ! « En quoi cette histoire fait de moi une personne unique et différente ? Quelles sont les forces que j’ai développé au fil des années ? ».

Voici un merveilleux poème de Charlie Chaplin :

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.
Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour vrai,
J’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…la Maturité.
Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus
dans le fait de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…le Respect.
Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…l’Amour propre.
Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les méga projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.
Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.
Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai cessé de revivre le passé
et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent,
là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle…la Plénitude.
Le jour où je me suis aimé pour vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.

Rejoignez-nous sur les ATELIERS feel SO’light pour aborder votre poids comme vous auriez dû l’aborder depuis longtemps !

 

Cliquez ici pour en savoir plus !

Du fond du coeur

Sophie

Commentaires : 2

  • reply

    PARDO

    22 septembre 2016

    Bonjour Sophie,

    Ce poème est tellement beau. Moi qui adore la poésie, celui-ci est très riche et va m’aider dans mes objectifs.
    Je suis désolée de n’avoir pu venir à la conférence de mardi soir au Lamentin, mais j’ai eu un souci avec l’un de mes chiens qui a du être opéré l’après midi même. Janyce Deldebat a apprécié et m’a fait un retour.
    Je prépare sous peu l’envoi des repères à mes 5 passions relevées. C’est toujours un plaisir de passer un moment en tant compagnie, merci pour tout ce que tu donnes à ceux qui savent recevoir.
    A bientôt.
    Christine

Publier un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.