Quelle gratitude avez-vous pour votre corps ? • Feel SO' light
Image Alt

Feel SO' light

Quelle gratitude avez-vous pour votre corps ?

Êtes-vous du style à chérir votre corps le jour où vous êtes malade ?

La santé devient une préoccupation quand on la perd. On se rend compte à quel point on était en forme le jour où l’on tombe malade. On se souvient de ce que c’est que de ne pas avoir mal le jour où notre corps nous fait souffrir. On se rend compte de notre jeunesse passée, le jour où l’on vieillit.

Il est important d’apprécier sa santé, de la ressentir tous les jours et de dire merci à ce corps qui nous porte et qui subit tout ce qu’on lui fait vivre.

Il n’est pas question de s’en vouloir de nos erreurs passées. Il est question de maintenant prendre soin de lui et de lui être reconnaissante.

Il est important d’apprécier le moment présent pour ne pas le regretter.

Voici « La Lettre à mon corps » de Jacques Salomé.

« Bonjour mon corps,
C’est à toi que je veux dire aujourd’hui combien
je te remercie de m’avoir accompagné
si longtemps sur les chemins de ma vie.
Je ne t’ai pas accordé l’intérêt, l’affection ou plus
simplement le respect que tu mérites.
Souvent, je t’ai même maltraité, matraqué de
reproches violents, ignoré par des regards
indifférents, rejeté avec des silences pleins de doutes.
Tu es le compagnon dont j’ai le plus abusé, que j’ai le plus trahi.
Et aujourd’hui, au mi-temps de ma vie, un peu ému,
je te redécouvre avec tes cicatrices secrètes, avec
tes lassitudes, avec tes émerveillements et tes possibilités.
Je me surprends, surprends à t’aimer, mon corps,
avec des envies de te câliner, de te choyer ou te donner du bon.
J’ai envie de te faire des cadeaux uniques, de dessiner
des fleurs et des rivières sur ta peau, de t’offrir du Mozart,
de te donner les rayons du soleil et de t’introduire aux rêves des étoiles.
Tout cela à la fois dans l’abondance et le plaisir.
Mon corps, je te suis fidèle.
Oh, non pas malgré moi, mais dans l’acceptation profonde de ton amour.
Oui, j’ai découvert que tu m’aimais, mon corps.
Que tu prenais soins de moi, que tu respectais ma présence.
Combien de violences as-tu affrontées pour me laisser naître,
pour me laisser être, pour me laisser grandir avec toi !
Combien d’accidents as-tu traversés pour me sauver la vie !
Mon corps, maintenant que je t’ai rencontré, je ne te lâcherai plus.
Nous irons jusqu’au bout de notre vie commune….
Et quoi qu’il arrive, nous vieillirons ensemble.
– Jacques Salomé

Pour vous aider à trouver l’harmonie avec votre corps, rejoignez-nous sur les ateliers Feel SO’light  GUADELOUPE-MARTINIQUE-GUYANE !

En cliquant ici, accédez à l’agenda des évènements !

Du fond du coeur

Sophie Monneret

Médecin, coach, conférencière et créatrice du programme Feel SO’light

Commentaires : 13

  • reply

    Laurence D

    11 septembre 2016

    Magnifique

  • reply

    DREANT

    11 septembre 2016

    Ah… Salomé… à lire et relire, puis appliquer comme un baume de jouvence ! Bravo pour ce blog où je ne manquerai pas de venir vous lire.

  • reply

    DREANT

    11 septembre 2016

    Gratitude

  • reply

    Mamatchaling

    7 octobre 2016

    Je suis reconnaissante envers toi , mon corps qui prend soin de moi !

  • reply

    IRDOR

    27 décembre 2016

    C’est avec grand plaisir que je lis ces quelques lignes qui me font le plus grand bien. Notre corps est un trésor que l’on doit découvrir tous les jours. Apprendre à le connaitre pour mieux répondre à ses besoins. Merci Mme MONNERET.
    La maman d’Adriel.

  • reply

    nestar

    2 mars 2017

    choupinette est son surnom
    merci de nous avoir partage ce poeme veritable bain de jouvence pour mon corps

  • reply

    Polizzi Élodie

    2 mars 2017

    Très beau texte riche en vérité !

  • reply

    Manue

    2 mars 2017

    Merci j. Salomé pr ce bel hommage et merci Sophie pr ce partage!
    On ne rappel js assez à quel point Ns somme chanceux d avoir cette enveloppe qui accompli des miracles chaque jrs, en silence et ns permet tant de choses.
    Il mérite vraiment honneur et respect

  • reply

    Gwénola

    2 avril 2017

    Très beau poème qui nous fait prendre conscience de tout le travail qu’accompli tous les jours notre corps sans relâche et qu’en retour nous maltraitons !
    Gratitude. Merci Sophie pour ce partage.
    Très bon dimanche à toutes et à tous.

  • reply

    Denise

    6 juin 2017

    Du plus profond de mon cœur je te dis merci mon corps pour m’avoir accompagnée​ d’avoir toujours été présent même lorsque que je ne prenais pas soin de toi je prends conscience et te promets que je m’occuperai plus de toi à l’avenir.
    Gratitude merci à Mr Salomé et à Sophie pour ce merveilleux poème

  • reply

    Leduc martine

    5 février 2018

    Sublime poème
    Merci Jacques Salomé de nous rappeler que nous sommes deux ne faisant qu’un et que nous devons prendre soin de l’un et l’autre car indissociable corps et mental
    Merci à vous Sophie pour ce partage

Publier un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.