Pourquoi parle-t-on d’index glycémique ? • Feel SO' light
Image Alt

Feel SO' light

index glycémiques

Pourquoi parle-t-on d’index glycémique ?

« J’entends parler d’index glycémique IG mais j’avoue ne rien y comprendre !

Quel rapport avec mes kilos en trop ? »

La majorité des aliments contiennent des sucres lents ou rapides. On a pu calculer pour chacun d’eux, la vitesse à laquelle ces sucres arrivent dans votre sang. Cette vitesse est appelée l’IG.

Actuellement, la première cause de surcharge pondérale est de loin la consommation excessive d’aliments à IG élevé voir très élevé et dont la charge en sucres est importante.

A chaque repas, nous avons donc une arrivée très variable de sucre dans le sang. Les sucres sont bien sûr indispensables. Grâce à l’insuline, ils vont pénétrer dans chacune de nos cellules pour leur fournir l’énergie nécessaire. Mais la plupart du temps, une fois qu’elles se sont rassasiées, il reste malheureusement encore beaucoup de sucres circulants en lien avec nos excès ! Sous l’effet de l’insuline, notre organisme va alors stocker les sucres dans les muscles (glycogène) et le reste est transformé en triglycérides (graisses) et accumuler dans nos organes (surtout le foie) et nos bourrelets. Et c’est comme cela que nous accumulons progressivement les kilos …

Depuis des millions d’années, l’Homme a toujours consommé des aliments à IG plutôt bas. Les modifications récentes de nos modes de cuisson à haute température et l’introduction de toute une alimentation industrialisée, raffinée, sucrée, soufflée à considérablement modifier l’IG de notre nourriture en quelques décennies.

Pour des aliments contenant la même quantité de sucres, en fonction de l’IG, de sa teneur en fibres, l’énergie disponible ne sera pas du tout la même.

Par exemple, comparons une assiette de frites (IG 90) et une assiette de lentilles (IG 45) dont la teneur en calorie est la même. Les glucides sont complexes pour les 2 aliments mais non identiques. Les glucides des frites seront digérés et absorbés à 80 % alors que ceux des lentilles seront digérés et absorbés à 20 %. Pour une même ration calorique, vous avez une disponibilité énergétique 4 fois moins importante pour les lentilles et donc une réaction insulinique moindre d’où peu de risque de stockage.

La perte de poids et la gestion de poids est loin d’être qu’une histoire de calories !

Avoir une notion de l’IG des aliments que vous consommez le plus vous aidera à mieux comprendre votre prise de poids et votre baisse de forme au cours de la journée. Vous pourrez alors penser d’autres stratégies pour arriver à avoir des apports réguliers en sucres au cours de la journée et éviter à tout prix ces pics de sucres et d’insuline qui vous sont tellement néfastes actuellement. A chaque pic de sucre, vous avez un pic d’insuline qui fait chuter votre taux de sucre sanguin dans les 2 heures. Plus ce pic d’insuline est important, plus votre taux de sucre sera bas 2 heures plus tard et plus vous ressentirez ces coups de fatigue qui vous donnerons cette sensation de faim. Vous devez visualiser cette courbe de pic d’insuline avec ses nombreuses vagues. Votre objectif est d’aplanir le plus possible cette courbe. Votre vitalité sera alors complètement différente.

Consulter le tableau des index glycémiques en cliquant ici.

Un grand principe à adopter : la prise d’aliments à IG > 65 doit être exceptionnelle et celle d’aliments à IG > 50 après 18 h ne doit plus être votre quotidien.

Que souhaitez-vous pour votre corps, votre vitalité ?

Qu’est-ce qui est le plus important pour vous actuellement ?

Ne reportez pas au lendemain ce que vous pouvez faire dès aujourd’hui !

Engagez-vous dès maintenant à penser différemment ces aliments si néfastes ! Et vous allez radicalement changer votre niveau de vitalité et freiner votre sécrétion d’insuline.

vitalité

 

Qui seriez-vous sans ces kilos en trop ?

Vous seules pouvez choisir ce qui est bon pour vous ! Vous seules pouvez choisir ce que vous deviendrez dans quelques années !

Si vous ne créez pas ce changement alimentaire dans votre vie, vous risquez de le regretter un jour.

Au-delà de faire grossir, les sucres en excès rendent malades.

Le diabète de type 2 en est un exemple. Ne l’oubliez pas ! Cette maladie peut vous toucher aussi.

Pour plus d’informations sur les ateliers feel SO’light, cliquez ici !

Du fond du coeur

Sophie Monneret

Médecin, coach, conférencière et créatrice du programme Feel SO’light

 

Commentaires : 4

  • reply

    Coco-viloin--Emeville catherine

    27 novembre 2015

    Grand intérêt porté à votre site.

  • reply

    GIANDUZZO Amandine

    13 juillet 2016

    Super Sophie, ton article m’aide bien à comprendre l’IG. Je vais en tenir compte. Merci de partager ces informations. Amandine de coaching by Max.

Publier un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.