Pourquoi devrais-je fuir la viande ? • Feel SO' light
Image Alt

Feel SO' light

Pourquoi devrais-je fuir la viande ?

La viande pèse lourd sur la balance.

 

Mangée en excès, elle devient vite le pire ennemi de votre ligne. Pourquoi la viande, nourriture ancestrale est devenue un aliment à bannir ?

 

Quel rapport entre la viande et le surpoids ?

La viande est à classer dans les aliments inflammatoires et sa consommation excessive aggrave l’inflammation déjà engendré par le surpoids (lire l’article « Trois facteurs obésogènes » en cliquant ici pour comprendre en quoi le surpoids provoque une inflammation de tout le corps qui aggrave la prise de poids = cercle vicieux).

Il est capital de comprendre que la viande industrielle d’aujourd’hui n’a rien à voir avec la viande d’élevage d’hier.

Cette viande est nettement plus inflammatoire pour le corps humain de part sa composition en graisses.

 

Les viandes actuelles sont trop riches en graisses pro-inflammatoires c’est-à-dire graisses saturées, trans et omega 6, et extrêmement pauvres en graisses anti-inflammatoires, c’est-à-dire omega 3. Un bovin nourri exclusivement de foin et d’herbe va donner une viande 3 fois plus riche en omega 3.

De plus, plus une viande est grasse est plus elle va capter les perturbateurs endocriniens présents notamment dans les emballages plastiques. Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme qui peuvent interférer sur le fonctionnement endocrinien de l’organisme d’un individu. Ces perturbateurs endocriniens favorisent eux aussi une inflammation.

La viande n’est pas mauvaise pour l’Homme.

Mais une consommation excessive d’une viande très inflammation créent bien des désordres importants au niveau de l’organisme.

 

L’homme n’a jamais mangé autant de viande avec une consommation pour la majorité de la population de 250 g par jour. A quelques mutations près, nous sommes génétiquement toujours un Homme de Cromagnon qui était loin de consommer de la viande quotidiennement. Notre corps n’est pas fait pour consommer autant de viande et surtout une viande aussi inflammatoire. A savoir que le poulet serait une viande très inflammatoire alors qu’elle est recommandée en excès dans certains régimes donc vigilance.

Toutes les populations qui ont une espérance de vie élevée et surtout une qualité de vie « sénior » agréable ou qui ont un faible taux de surpoids consomment peu de protéines animales (et encore moins industrielles).

Si vous voulez perdre du poids et gérer votre poids durablement, vous devez prendre conscience que votre corps a besoin d’un apport de protéines de bonnes qualité et surtout non inflammatoires sinon vous aggraverez le cercle vicieux de l’inflammation de votre corps qui aggravera votre surpoids.

Prendre conscience de ce que l’on mange vraiment est fondamental pour réussir à faire des choix adaptés à ses objectifs de poids et de santé.

 

Je vous encourage à poser vos questions dans les commentaires ci-dessous.

Je me ferai une joie de vous répondre.

 

Rejoignez-nous sur les ateliers « Découverte, 10 clés en nutrition » pour être en mesure de changer de comportement alimentaire sans frustration  !

Inscrivez-vous sur les prochains ateliers en cliquant ici !

 

Du fond du coeur

Sophie

 

Publier un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.